RAVALEMENT : PLAINTES SUR LA CREATION PAR GALLIER DE MORTAISES DANS LES FENETRES 11-6-2019

Le Conseil a été saisi de plaintes concernant la qualité du travail des ouvriers de GALLIER concernant la création de mortaises dans les fenêtres afin d’assurer l’aération nécessaire pour le bon fonctionnement de la VMC .

Les copropriétaires se plaignent que les trous d’aération sont faits n’importe comment et que le châssis a été fendu ce qui entraîne la perte de la garantie du fabricant et le refus de SAV de l’installateur. 

Si vous êtes dans ce cas ou un autre problématique nous vous prions de le signaler à boqueteau@reanova.fr en mettant le Conseil Syndical en copie afin que nous portions vos plaintes à l’ordre du jour des réunions de ravalement et suivions votre dossier individuel.

MORTAISES REALISEES CHEZ M. BARTOLINI,

 

5 commentaires

  1. GRESSIN

    Bonsoir,
    Cela ne va pas vous rassurer mais Pro-Rosseau procédait de la même manière lorsqu’ils rajoutaient une ouie d’aération sur une fenêtre, j’ai exactement la même chose sur la porte fenêtre de balcon.
    Le résultat est un niveau de ventilation médiocre car la surface découpée par les trous est insuffisante.
    Concernant la pose de la VMC aux cèdres je pense que tout est quasiment fini en toiture, le ramonage prévu dans la bible “le book” préconisée par REANOVA et que nous devrions tous connaître par coeur n’a pas été fait. On peut donc supposer que les moteurs vont être mis en route avec des conduits encrassés par la poussière et pour certains des appartements totalement non conformes à l’utilisation de la VMC: porte non rabotées, bouches d’aération non posées, entrée d’air cuisine, WC et SDB basse non obturées… sans parler du planning qui a été anticipé ne laissant à certains que peu de temps pour remplacer sa hotte par une hotte fonctionnant en recyclage…
    Où est la logique dans tout ça ?
    Cordialement
    Jacques GRESSIN

  2. conseil_syndical Auteur de l’article

    Bonsoir M. GRESSIN,

    Le Conseil Syndical estime que la qualité du travail de l’entreprise GALLIER n’est pas du tout à la hauteur de nos attentes et pose sérieusement question.

    Les problèmes se multipliant et l’inquiétude des résidents grandissant nous allons solliciter non seulement les spécialistes de POUGET que REANOVA fait intervenir pour le lot VMC chauffage mais un copropriétaire travaillant dans ce domaine ainsi que tout autre expert extérieur afin de vérifier si tout ce qui est fait ou sera fait est conforme aux règles de l’art et répond à une logique qui échappe à tous pour l’instant.

    Ce soir, nous sommes montés avec le gardien et un professionnel sur le toit de l’immeuble des Chênes afin de lister tous les points qui nous interpellent avant la réunion de chantier de demain matin et un expert du bâtiment fera quelques vérifications demain après-midi.

    Avant toute chose, GALLIER doit déjà réaliser au préalable un premier essai de VMC en fonctionnement sur la cage d’escalier du bâtiment les Chênes 2. Cet essai sera expertisé par des professionnels qui livreront leurs analyses dont nous tirerons ensuite toutes les conclusions utiles.

    Cordialement
    Conseil Syndical

  3. GRESSIN

    Bonsoir,
    Vu du bas du bâtiment les cèdres, il semblerait que les blocs moteurs des VMC aient été posés directement sur les blocs béton des anciennes cheminées. Si c’est bien le cas, où sont les silentblocs qui sont censés limiter les vibrations et la transmission de bruit des moteurs ?
    Pouvez-vous rajouter ce point à la liste de vérification s’il n’y est déjà.
    Nous semblons donc d’accord sur le niveau de qualité du travail actuel…
    Avec tous mes remerciements.
    Cordialement
    Jacques GRESSIN

  4. BARTOLINI Olivier

    Bonjour,
    Je confirme que le travail sur les mortaises de mes fenêtres a été effectué en début d’année avec une simple perceuse (avec un support plat pour guider).
    Le résultat n’est pas aussi mauvais chez moi que sur les photos.
    Par contre l’ouvrier de chez Gallier a passé presque 5 heures pour faire les 5 mortaises.
    Cordialement,

  5. conseil_syndical Auteur de l’article

    Concernant les photos publiées dans l’article les ouvriers ont contesté avoir utilisé une perceuse et c’est la parole du résident qui était mise en doute. Lors de notre réunion de suivi de chantier avec GALLIER ils ont également prétendu que tout le matériel tombé des toits vendredi soir avait bien été mis en sécurité.

    Lors de notre visite de contrôle ce matin chez une copropriétaire avec l’architecte de REANOVA et le spécialiste de POUGET, nous avons pu constater que les mortaises dans les fenêtres avaient bien été effectuées dans les règles de l’art avec une rainureuse .

    Nous avons rajouté dans l’article d’origine les photos transmises par M. BARTOLONI; Nous les enverrons également à REANOVA pour nous assurer que toutes les futures interventions de création de mortaises seront bien effectuées dorénavant dans les règles de l’art et que celles qui n’ont pas été effectuées correctement soient si possible rectifiées.

    Tous vos signalements sont très importants car de nombreux copropriétaires ignorent comment les travaux doivent être réalisés et ne savent pas ce qui est acceptable ou pas.

    Si vous avez signé un quitus sans réserve, il n’est pas trop tard pour engager un recours lorsque les travaux n’ont pas été réalisés conformément aux règles de l’art et que le résultat est catastrophique car REANOVA pourra demander à GALLIER d’y remédier.

    Cordialement
    Conseil Syndical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *